Séquence « Travail de l’écriture » en seconde : français et TICE

dimanche 3 février 2008
par  Bernard Maréchal
popularité : 56%

Séquence « Travail de l’écriture » en seconde : français et TICE

Contexte et objectifs didactiques :

Après la séquence « Genre narratif » au cours de laquelle a été étudié un roman, et au début de la séquence « Argumentation ».

Dans le cadre strict du programme de seconde en français, comprendre la spécificité des processus de l’écriture : de la pensée préparatoire (ou des sources directes ou indirectes) au brouillon, puis à l’organisation d’un programme et à l’œuvre finie (intégrale, ou en extrait).

Passer de la lecture/analyse d’un texte littéraire (explication, commentaire) à l’écriture (narrative/argumentative).

Approcher la méthodologie du commentaire de texte littéraire.

Surtout, faire comprendre la nécessité d’une analyse très fine d’un texte littéraire : l’étude des modifications apportées par un auteur sont révélatrices de ses efforts pour produire des effets qu’une lecture superficielle ne laisse pas paraître.

Mise en œuvre et activités prévues :

Utilisation des TICE : Apprendre à interroger une base de données complexes, pour chercher des informations et écrire selon un cahier des charges élaboré en commun.

Internet pour recherche et consultation d’un site consacré aux brouillons de Madame Bovary.

Logiciel de cartes heuristiques pour un travail d’écriture (recherche d’idées).

Logiciel de traitement de textes (avec tableau simplifié) pour production et évaluation d’une écriture de nouvelle (ou de suite de récit).

Validation éventuelle du B2i

En modules : 3 fois deux semaines, par groupes, approcher le commentaire de texte littéraire, en même temps que s’accomplit la séquence « Genre narratif ».

Au début de la séquence « Travail de l’écriture », écriture d’une nouvelle en salle multimédia, en 2 fois 2 semaines, travail se poursuivant au début de la séquence « Argumentation » pour produire une évaluation argumentée des travaux de tous les élèves de la classe.

En classe entière : Étudier des textes sources (brouillons, notes préparatoires, scénario, programme, plan) et des extraits des œuvres achevées qui en ont été tirées.

Manipuler des brouillons d’écrivains (Flaubert) correspondant aux textes étudiés pour la méthodologie du commentaire de texte.

Devoir sommatif sur la question de l’écriture.

Préparation du travail d’écriture de nouvelle en fabriquant un cahier des charges comparable à ceux qui ont été étudiés.

Production d’un jugement argumenté pour l’évaluation des travaux d’écriture produits.

Retour sur les textes utilisés dans l’approche du commentaire littéraire, avec analyse de ce qu’apporte la connaissance ou la lecture des brouillons à propos des choix littéraires de l’écrivain (importance dans l’analyse d’un prochain texte).

En AIE Aider à trouver des idées d’écriture, de construction du cahier des charges, au moyen de cartes heuristiques.

Voici une des cartes produites, par un élève qui n’arrivait pas à trouver des idées pour écrire une suite à L’écume des jours, sur ce cahier des charges :

Créer un personnage-narrateur omniscient.

Conserver vivante la souris grise, et ses caractéristiques.

Écrire une fin ouverte, permettant de penser que ce sera heureux.

Conserver temporairement le chat comme personnage.

Conserver une au moins des petites filles comme personnage continu.

Insérer au moins une péripétie.

Les icônes insérées sur les arborescences ont été choisies par l’élève, pour signaler des pistes utiles, ou risquées, ou des liens d’une idée à une autre. Les formulations sont parfois simplistes, ou abrégées, mais c’est une production faite en moins d’une heure, qui a permis ensuite à l’élève de redémarrer son entreprise d’écriture.

Pourquoi utiliser les TICE dans ce cas :

Le travail de l’écriture est visible au travers des traces laissées par les écrivains, tout comme on peut suivre les modifications d’une écriture en informatique. La similitude permet aux élèves de constater, analyser, réfléchir sur les brouillons d’écrivains.

La consultation du site Bovary est remarquable, car elle montre comment les TICE ont permis de composer une lecture intelligente des strates d’écriture, et comment l’écrivain lui-même, en conservant ses brouillons, en les remaniant, réutilisant, etc. a agi à la manière d’un « ordinateur », a construit une écriture programmée. C’est une approche de l’objet d’étude « Lire, écrire, publier ».

L’usage des cartes heuristiques permet aux élèves se disant secs et dépourvus d’imagination de trouver des idées : les mots-clés du cahier des charges sont exploités par analogies, font penser à d’autres mots, et peu à peu se compose un faisceau à la fois lexical, logique, narratif, psychologique, qui densifie les contraintes purement abstraites du programme d’écriture : on trouve des caractéristiques aux personnages, des incohérences à éviter, des moyens de décrire, des outils de transition spatio-temporelle, etc.

L’usage d’un logiciel de traitement de texte permet d’imiter le système des brouillons de Flaubert, par enregistrement des versions successives au moyen d’un numéro de série (au lieu de folioter un manuscrit) à chaque fois que l’élève retouche quelque chose en amont ; l’usage simplifié des polices de caractères permet de barrer, etc. C’est aussi le moyen de respecter des contraintes de mise en forme, de travailler dans un ENT.

La consultation Internet est également l’occasion de relire sa production avec des dictionnaires en ligne, des conjugueurs, et d’apprendre la méfiance vis-à-vis des correcteurs automatiques installés.

Limites de la démarche

Durée longue et nécessité de chevauchement de séquences.

Obligation de donner des délais de grâce aux élèves qui écrivent lentement, ce qui entraîne une élasticité des horaires pas toujours facile.

Correction des copies à flux assez tendu, pour une efficacité plus grande.

Bernard Maréchal, professeur au lycée Jean Michel, Lons le Saunier

Le tableau d’organisation des séquences est en fichier joint, au format *.pdf et au format *.doc, ainsi que les textes utilisés (ou leurs références dans le manuel en usage)

Rappel : le didacticiel Freemind est ici.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Séquence « Travail de l’écriture » en seconde : français et TICE

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 7 novembre 2014

Publication

102 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
Aucun site
22 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
89 hier
185801 depuis le début
22 visiteurs actuellement connectés