Les boîtiers de vote sont utilisés dans les établissements scolaires depuis plusieurs années, généralement associés aux Tableaux Numériques Interactifs (TNI). Ces boîtiers favorisent une utilisation collective des TIC dans la classe et une pédagogie participative.

Si la création de questionnaires ou autres sondages par les enseignants ne sont pas nouveaux, l’utilisation d’une application utilisable sur tablette ou smartphone est moins habituelle. Le téléphone portable de l’élève devient l’interface de vote avec une application comme Socrative.

L’application est gratuite et simple d’utilisation mais en anglais. Elle permet de créer des activités comprenant des choix multiples, réponses courtes et questions de type vrai / faux, questions ouvertes… Les questions peuvent être résolues de façon anonyme ou avec les noms des élèves afin d’évaluer individuellement les progrès de chacun. Le système est approprié pour la plupart des niveaux d’enseignements et utilisable dans toutes les disciplines.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Il faut d’abord se créer un compte enseignant, puis créer un quiz. Les élèves sont ensuite invités à rejoindre une « salle de classe » pour participer à une activité proposée par l’enseignant. Les enseignants ont accès aux résultats en direct et voient comment les élèves progressent instantanément. Bien entendu l’ensemble des résultats est exportable pour un traitement dans un tableur !

Un bilan très positif :

 

Côté application : Coté apprentissages :
  • Une application gratuite, aussi performante que les systèmes type SMART Response ou Promethean Activote !
  • Facilité d’utilisation remarquable.
  • Une application utilisable sur tablette, smartphone ou sur un ordinateur individuel.
  • Une application compatible iOS, Android.
  • Une visualisation des résultats en direct.
  • Pas de création de compte élève.
  • Identification des élèves dans les QCM.
  • Création d’une feuille de calculs exportable sous tableur.
  • Vecteur de mobilisation des élèves.
  • Véritable interaction entre l’enseignant et l’élève.
  • Un outil d’évaluation.
  • Possibilité d’utiliser des activités déjà réalisées par d’autres enseignants.
  • Pas de gestion de boîtiers de vote.

 

Les limites d’utilisation du système sont d’une part le nombre restreint d’utilisateurs pour une activité donnée (50 élèves maxi. Toutefois, cette limite n’a pas été testé) et d’autre part, la nécessité de disposer d’un téléphone portable avec une connexion Internet via wifi ou du 3G !